This post is also available in: English

La marque Afrikanista a été créée en 2014 par la styliste Aïssé N’Diaye. Elle s’est lancée dans cette aventure afin de rendre hommage à ses parents, aux générations anciennes et plus largement à l’Afrique subsaharienne.

Un retour aux sources

Franco-mauritanienne, Aïssé N’Diaye a grandi dans une double culture qu’elle a toujours considérée comme un défi. En pleine quête identitaire, la lecture de l’essai Nations, nègres et culture de l’historien Cheikh Anta Diop a agi sur elle comme un déclic. Cela l’a poussée à plonger dans l’histoire familiale, et c’est ainsi qu’elle a trouvé dans leurs archives un vieux cliché de sa mère en noir et blanc pris dans un studio photo. Ses recherches la mèneront plus tard à la découverte de la photographie traditionnelle africaine représentée par des précurseurs tels que Malick Sidibé et Seydou Keïta. C’est de là qu’est née l’idée d’Afrikanista, afin d’utiliser la mode pour préserver et valoriser un patrimoine si souvent occulté.

Fashion et engagée

Aïssé N’Diaye propose une ligne de vêtements constituée de T-shirts et de sweat-shirts en coton bio ainsi que de totebags. Audacieux, certains présentent des épaulettes rejoignant le concept de la Funky Diva ou de la femme qui ose. Ses créations sont généralement floquées de photographies vintages, des proverbes et de hiéroglyphes égyptiens – le logo de la marque représente d’ailleurs l’œil d’Horus. Enfin, en tant que binationale, la styliste ne manque pas d’interpeler sur la place des immigrés et de leurs descendants dans la société française avec des slogans prégnants comme « Liberté, égalité, affaire de papier ». Un concept qui séduit, puisque même Beyonce a porté un T-shirt UNION ainsi que le t-shirt KORIKA issue des collections AFRIKANISTA X XARITUFOTO et ONCE UPON A TIME AFRIKANISTA lors du concert-hommage à Nelson Mandela en Afrique du Sud en décembre 2018.

Quelques pièces sont disponibles au Concept Store de Tribus Urbaines. Dépêchez-vous, car vous ne les trouverez nulle part ailleurs en Suisse.

Peace!